Texte A - Victor Hugo (1802-1885), « Une nuit qu'on entendait la mer sans la voir », Les Voix intérieures (1837).

Quels sont ces bruits sourds ?
Ecoutez vers l'onde
Cette voix profonde
Qui pleure toujours
Et qui toujours gronde,
Quoiqu'un son plus clair
Parfois l'interrompe...
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

Comme il pleut ce soir !
N'est-ce pas, mon hôte ?
Là-bas, à la côte,
Le ciel est bien noir,
La mer est bien haute !
On dirait l'hiver;
Parfois on s'y trompe...
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

Oh ! marins perdus !
Au loin, dans cette ombre,
Sur la nef qui sombre,
Que de bras tendus
Vers la terre sombre !
Pas d'ancre de fer
Que le flot ne rompe.
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

Nochers imprudents !
Le vent dans la voile
Déchire la toile
Comme avec les dents !
Là-haut pas d'étoile!
L'un lutte avec l'air,
L'autre est à la pompe.
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

C'est toi, c'est ton feu
Que le nocher rêve,
Quand le flot s'élève,
Chandelier que Dieu
Pose sur la grève,
Phare au rouge éclair
Que la brume estompe !
Le vent de la mer
Souffle dans sa trompe.

1. Nef : bateau (terme vieilli utilisé en poésie)..
2. Nochers : pilote, marin (un terme peu courant.
3. pompe : Pour expulser l'eau qui entre dans le bateau.
4. Estompe : rend moins net, comme avec une estompe, instrument utilisé en dessin pour rendre les contours, esquissés au crayon ou au fusain, plus flous.


Commentaire
Vous ferez le commentaire du texte A (Victor Hugo).

[voir le sujet d'annales complet]

La carte d'identité du texte

L’objectif sera de dégager les éléments principaux sur lesquels vont s’appuyer le commentaire.

  • Le genre : poème (ce qui renvoie à un cours) : les caractéristiques d'un poème.
  • Types de texte : narratif et descriptif (c'est bien une histoire que le poète choisit de raconter).
  • Enonciation : quel est le narrateur ? A qui renvoient les pronoms "tu" et "vous" ?
  • Contexte : La période correspond au Romantisme. Victor Hugo en est un des chefs de file. Ne pas oublier d'étudier le titre du poème et le titre du recueil.
  • Les thèmes : La mer, la nuit, les marins... Il faut se demander si le poète se contente de cet aspect là ou bien si ces thèmes ont une valeur symbolique ou métaphorique.
  • Les registres dominants : vont identifier les intentions de l’auteur (ironique, pathétique, comique, lyrique etc.). Veillez à bien analyser les indices textuels de la présence du narrateur : modalisation, ponctuation.
  • Séquence de l’année à laquelle renvoie ce texte : « la poésie » et « le romantisme ». Remobilisez les connaissances afférentes à ces cours, notamment la poésie romantique.
  • La structure du texte : liée au genre.

Voici quelques pistes à approfondir et qui peuvent conduire à établir des axes de lecture et une problématique. Pour une analyse détaillée, je vous renvoie à la fiche méthode « commentaire composé ».

Bon courage,