Texte B : José Maria de HEREDIA, Midi, « La Nature et le Rêve », Les Trophées (1893).

                      Midi

Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude1,
Tout dort sous les grands bois accablés de soleil
Où le feuillage épais tamise2 un jour pareil
Au velours sombre et doux des mousses d'emeraude3.

Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde
Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil,
De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil4
Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude.

Vers la gaze de feu que trament les rayons
Vole le frêle essaim des riches papillons
Qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ;

Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil,
Et dans les mailles d'or de ce filet subtil,
Chasseur harmonieux, j'emprisonne mes rêves.

1- en maraude : en quête de butin
2- tamiser : laisser passer en adoucissant
3- émeraude : pierre précieuse de couleur verte
4- vermeil : rouge foncé
5- gaze : étoffe légère et transparente
.


Commentaire

Vous commenterez le texte de José Maria de Heredia (texte B) à partir du parcours de lecture suivant :
- En quoi le monde sensible est-il omniprésent dans le poème ?
- Comment l'écriture poétique transfigure-t-elle la vision du monde ?

[voir le sujet d'annales complet]

La carte d'identité du texte

L’objectif sera de dégager les éléments principaux sur lesquels vont s’appuyer le commentaire.

  • Le genre : poème à forme fixe.  
  • Type de texte : descriptif (repérage spatio-temporel, temps verbaux et valeurs).
  • Enonciation : Narrateur interne à la première personne du singulier (3 x "mes", "j'"). 
  • Contexte : 1893. José Maria de Heredia a participé au mouvement littéraire du Parnasse. On n'oubliera pas de prendre en compte le titre de la partie du receuil "La Nature et le Rêve" qui fait écho au poème.
  • Thèmes : la nature, le bien-être, implicitement la sieste.
  • Registre dominant : laudatif.       
  • Séquence de l’année à laquelle renvoie ce texte : « La poésie ». Il est indispensable de réinvestir vos connaissances sur la versification.   
  • Structure : la description progresse vers les actions du dernier tercet.   
  • Les questions préliminaires : la première vous livre déjà une analyse à réinvestir.
  • Ne pas oublier l'étude des champs lexicaux.
Voici quelques pistes à approfondir et qui peuvent conduire à établir des axes de lecture et une problématique. Pour l'analyse détaillée, je vous renvoie à la fiche méthode « Commentaire composé ».

Bon courage,